En 2018, les PME et ETI investiront 600 Md$ dans les logiciels

Les PME et ETI regroupent les sociétés qui comprennent entre 1 à 999 salariés. Pour ces sociétés et au niveau mondial, leurs dépenses informatiques connaitront une hausse de 4.9% pour l’année 2018 et cette croissance sera environ la même jusqu’en 2021.

Cette augmentation se fait ressentir sur les segments des solutions collaboratives, les logiciels, les achats de matériels et les services IT.

Pour connaitre nos solutions visitez notre site ici!

 

« PME et ETI investiront plus de 600 Md$ dans leur informatique en 2018

Les dépenses informatiques des entreprises de 1 à 999 salariés devraient connaître une hausse de 4,9% dans le monde en 2018. Leur croissance annuelle moyenne restera à peu près équivalente jusqu’en 2021.

En 2018, IDC estime que les dépenses IT mondiales des entreprises de toutes tailles et des particuliers représenteront près de 4 000 milliards de dollars. Environ 15% de ce montant, soit 602 Md$ proviendra des caisses des PME et des ETI (1 à 999 salariés). Un chiffre en hausse de 4,9% par rapport à 2017. D’ici 2021, il devrait atteindre 684 Md$, porté par une croissance annuelle moyenne de 4,7%. Parmi les entreprises de moins de 1000 collaborateurs, ce sont celles de 100 à 999 collaborateurs qui sont les plus enclines à investir dans leurs systèmes d’information. A elles seules, elles assureront les deux tiers des revenus du marché IT des PME et des ETI jusqu’en 2021. Elles sont pourtant déjà les plus avancées en termes d’équipement. Dans le détail, la contribution des sociétés de 100 à 499 personnes atteindra 229 Md$ en 2018, contre 182 Md$ pour celles de 500 à 999 personnes. Jusqu’en 2021, les progressions annuelles moyennes des investissements de ces deux catégories d’organisations seront respectivement de 4,8% et 4,6%. Des taux de croissance à peu près similaires aux 4,7% de hausse attendus pour les dépenses des entreprises de 10 à 99 salariés.

Les segments des logiciels bientôt plus gros que celui du hardware

En termes de solutions acquises, la répartition entre les achats de matériels, de logiciels et de services IT devrait être à peu près équilibrée en 2018, chacune captant environ 30% des budgets. Dans le détail, les investissements en hardware devraient atteindre 115 Md$ et ceux tournés vers les logiciels 99 Md$. Le solde provient des services IT et, dans une moindre mesure, des services professionnels. En 2019, les dépenses en logiciels et services IT dépasseront chacune la valeur des budgets consacrés aux achats de matériels. Jusqu’en 2021, le segment des logiciels devrait enregistrer la plus forte croissance annuelle moyenne, soit +7,5%, devant les services professionnels (+6,6%).

+12,2% de croissance par an pour les solutions collaboratives

A l’heure actuelle, les achats de logiciels des PME et des ETI sont principalement tirés par les acquisitions d’applications de gestion d’entreprises, de gestion de contenu, et de CRM. Jusqu’en 2021, les deux dernières catégories connaîtront des croissances annuelles moyennes respectives de +10,6% et +10%. La palme du dynamisme reviendra aux solutions collaboratives (+12,2%). »

https://www.distributique.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *