La performance de l’entreprise passe par le développement logiciel

84% des managers français reconnaissent l’utilité des applications logicielles et de leur développement pour atteindre leurs objectifs de performance.

Une enquête réalisée par CA Technologies sur les logiciels associés à la performance des entreprises a permis de faire une découverte étonnante : 28% des développement d’application dans les entreprises sont aujourd’hui réalisés par les divisions métiers. Seulement 39% des développements sont désormais réalisés par les équipes de la DSI, et 34% par des fournisseurs externes.

Cette évolution, récente et qui influe sur le rôle des dirigeants métiers, apporterait de nombreux changements positifs pour les entreprises. Les métiers deviennent moins dépendants de l’équipe IT pour le développement des applications. Dirigeants métier et directeurs IT sont ainsi tout aussi susceptibles de jouer les agents d’influence et les décideurs pour le développement et l’acquisition de logiciels.

Les dirigeants métier sont reconnus comme étant mieux placés pour mettre au point ou acquérir les logiciels qui les aideront à atteindre leurs objectifs. En s’appuyant en particulier sur des architectures applicatives modernes pour créer les niveaux de fonctionnalité, de qualité et de sécurité nécessaires afin de mettre leur produit plus rapidement sur le marché.

L’enquête démontre également que plus l’entreprise revoit ses budgets de développement et d’acquisition à la hausse, et plus les bénéfices dégagés augmentent. Elles sont en particulier 88% des entreprises françaises à considérer que leurs applications logicielles doivent être intégrées en termes de fonctionnalités, de partage de données, d’authentification et de sécurité.

Ainsi, conscients des opportunités comme des difficultés auxquelles ils devront faire face, 84% des dirigeants affirment que leur succès repose sur la modernisation des processus de développement et de livraison des applications. La corrélation entre la maturité d’une entreprise et l’importance des applications dans la réalisation des KPI est ici remarquable.

Au final, les entreprises européennes qui adoptent des architectures applicatives modernes sont :

  • x6 fois plus susceptibles de déclarer que les applications contribuent ‘largement’ à atteindre les objectifs de performance que celles qui sont à la traîne ;
  • x5 fois plus susceptibles de déclarer que leurs applications sont ‘complètement intégrées’ en termes de fonctionnalités, de partage de données, d’authentification et de sécurité ;
  • x4 fois plus susceptibles de déclarer que leurs applications sont ‘nettement plus performantes’ que celles de leurs concurrents pour produire des informations utiles ;
  • et le taux de croissance de leurs bénéfices est x2 fois supérieur.

 

Source : Livre blanc “Comment les logiciels aident les dirigeants métier à atteindre leurs KPI” par CA Technologies
Image d’entête 576727470 @ iStock Photo Yayasya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *